06/08/2017

Épigraphe : 

 

Sagesse et savoirs il s'en part chasser,

Jusque dans le cœur des Érudits abhorrés.

Engendrer le Chaos est sa destinée.

 

 © 2017 -  Higuma

 


07/08/2017

À l'ombre des Trois Pics se dressent, droits et fiers, lances de mort, les seigneurs verts, êtres séculaires qui ensemble forment les forêts sombres des terres du bourreau. Ici maints ont perdu la vie et maints la perdront encore. Qui? De quelle manière? Mystère...


08/08/2017

Il est de la mort un artiste, un maître qui en connaît mille secret. Il sait les trépas innombrables mais ne lui dites jamais qu'il est son serviteur. Car si de telles paroles franchissaient vos lèvres vous pourriez bien vous retrouvez libre en son antre et jamais la liberté ne vous semblera si jumelle de la mort. Il est le bourreau, il n'a d'autre âme que le Chaos.


08/08/2017

Message de l'une des nombreuses abominations alchimiques peuplant les Trois Pics:

Bienvenues nobles sires, gentes Dames en ces terres de Chaos. Allez à votre aise et si vous parvenez à n'enfreindre aucune des règles la liberté pourra un jour vous être peut-être rendue.
Ps: le portrait du geôlier est juste en dessous.


10/08/2017

 

"Écume et brume enlacées dansaient un sauvage ballet plein de fureur et de bruit. En ces heures rouges d’avant l’aurore les trois lunes ne jetaient plus sur les eaux déchaînées qu’un faible et pâle badigeon d’argent. Les étoiles une à une s’éteignaient devant le puissant éclat de l’astre d’or. Leurs silhouettes découpées paraissaient nettes aux yeux des scrutateurs. Parées d’ombre et d’écarlate elles étaient telles les lames courbes des bourreaux de la flotte.

 

Les brumes opaques dissimulaient les récifs et les rocs, dents minérales de titans vaincus dont les corps formaient les reliefs océans. Les trois pics étaient en vue..."

 

Ainsi débute ce grimoire, ainsi revint le bourreau à ses terres mais dans le ventre lourd des navires se cache la chair du Chaos, dans ces antres sombres que n'éclairaient qu'à peine les torchères il régnait.

 


11/08/2017

Les Trois Pics se dressent au ponant austral (sud ouest) de la Grande Île du royaume de Prima Terrae. Le chemin semble aisé et la route toute droite tracée mais lorsque l'on est bourreau et qu'en guise de prisonnier on détient les fils de la déesse du savoir et de la justice il faut s'attendre à quelques menues embûches.


13/08/2017

Il est parmi les gens de mers des êtres qui sous les pavillons pourpres se sont regroupés. Ils n'arborent ni crânes ni ossements en leurs bannières, mais d'eux ils font trophées lorsque l'abordage est synonyme de victoire. En leur compagnie le bourreau voyage, en leur compagnie il voyagera encore, voguant sur des flots apaisés vers un macabre destin.


17/08/2017

Le bourreau, en tant qu'exécuteur, possède la maîtrise de nombreuses techniques et bien que les lames aient sa préférence il prit durant des années expérience et sagesse auprès d'un professeur, maître ès alchimie qui lui enseigna le grand œuvre. Rapidement cet art lui fut familier mais s'il montrait de réelles disposition pour cet art il s'écarta vite de cette voie d'harmonie et plongea sans regrets aucun sur la voie du Chaos. Avant même le grand voyage il choisit et voua sa vie à la destruction de l'harmonie. Il se rêvait en égal d'Ilhyya. Aujourd'hui vient pour lui les temps bénis où ses desseins se doivent accomplir. Ainsi est sa volonté et dans cette quête il jettera ses forces, y laissera bien plus qu'il ne l'imagine.


19/08/2017

Contre le chaos et la malemort, contre les ennemis de l'Harmonie se lèveront des héros des temps jadis. Des feux renaîtront, hardis et nobles, les cœurs aventureux. Des tréfonds du sombre royaume viendront les Némésis du bourreau. Ils seront légion les ennemis du bourreau. Vers son ignoble dessein il avance encore et toujours, cours à la rencontre de sa destinée. Et dans ses pas viennent d'autres cœurs, son dessein de destruction allume dans des esprits lointains des torrents d'espérance. Pauvres fous, ils n'ont aucune idée de ce qui les attend.  


21/08/2017

Leur mort est proche, sa victoire l'est mais il ne faut jurer de rien et le bourreau, patient et obstiné poursuit sa route. Un dessein bien plus grand que lui est à l'œuvre, il en est à la fois l'instrument et l'instigateur. Alors tandis qu'il jette dans le cœur de ses ennemis la terreur il écoute avec attention les bruits des Trois Pics. Rien. Tout est calme et tranquille, tout est serein en les geôles et cela lui plaît car cela sert son dessein. Bientôt il lui faudra quitter ses terres mais il sait qu'il y reviendra et qu'en ce jour alors plus rien ne le pourra vaincre, pas même la Grande Déesse. Il est celui qui engendrera le chaos et dans son esprit sa terre des âmes se couvre d'une indicible noirceur, sa raison vacille, il s'abandonne aux folies écarlates.


24/08/2017

Il est des chasses fructueuses et d'autres d'où il rentrait vierge de toutes proies. En ces heures heureuses il les savait pris en ses rets et la plus belle prise s'en venait droit dans la gueule du loup. Elle était chasseresse, le duel s'annonçait. Chasseurs et proies se défiait tandis que les spectres de la défaite restaient hésitants sur le combattant à étreindre de leur funestes sorts.


28/08/2017

Il est le bourreau, il est l'alchimiste, il est l'émissaire et le héraut du Chaos que tous craignent. Ils tremblent à son nom les défendeurs de l'harmonie et les damnés des ombres. Tous œuvrent à sa victoire ou à sa chute. Ils travaillent à l'absolue destruction, il est à leurs yeux le destructeur, il est un créateur.


03/09/2017

Ils étaient libres, libres de parcourir chaque lieue des Trois Pics, libres de quitter le ventre de la terre et de s'en aller courir la nature. Mais les paroles du bourreau étaient emplies de haine, de malveillance et de menaces et cette liberté avait le goût âcre des pièges. Ils s'interrogeaient, cherchaient une issue à travers les rets tissés pour eux, se trouvaient des armes, prêts à combattre leurs ennemis quand ils ne trouvaient que gens et créatures de bon esprit. Alors le doute s'insinua en eux et la geôle qui les devait retenir initia sa propre naissance.


11/09/2017

L'art de la guerre est un art ancien qui demande l'épreuve du corps autant que de l'esprit. Quiconque ne l'a suffisamment éprouvé dans ses deux faces se condamne à la défaite. Car à tout savoir ils ne savent rien mais si la force de leurs bras venaient à manque l'élan de leurs cœurs ne leur ferait défaut. Ils entendaient la mort, il entendait les chants et les vivats de la victoire or, il est encore loin du ventre des monts. Seule l'espérance lui fait voir les futurs possibles.


13/09/2017

Il est à travers les royaumes des légions d'ennemis du Chaos, il s'en moque. Que savent-ils du Chaos, que savent-ils de son essence? Rien. Alors il va, montrant à la face des royaumes des Terres d'Ilhyya, toute la monstrueuse beauté de ces forces, déchaînant l'ire des êtres dont le nom résonne comme les mythes des premiers âges. Alors la cohorte de ses ennemis grandit, alors la mort et les immortels se dressent contre lui. Dans les recoins secrets des royaumes un murmure nait, un murmure comme une promesse de mort. En silence le bourreau rit.


12/10/2017

Rares sont les êtres animés par un unique dessein, plus rares encore ceux qui se vouent corps et âme à ce but. Le bourreau est de cette engeance là. Au delà des liens du sangs et des sortilèges il comprit depuis des âges que le Chaos était en lui comme il était à ces terres. Longtemps son oeuvre de mort l'avait retenu et avait tempéré ses ardeurs mais la mort n'est plus aujourd'hui que l'ombre d'elle même. Elle est désormais trop faible pour venir contrarier ses plans. Elle a faim d'âmes et de légions, les dragons du haut de leurs palais s'impatientent. Il oeuvre à les contenter et jusqu'en les terres de mort fait retentir son nom. Nul ne l'ignore plus, tous trembleront lorsqu'en ces heures macabres il achèvera son entreprise. Il lui faut accomplir l'ouvrage. Il verra.


19/10/2017

Devant la folie du bourreau, devant son œuvre de destruction les divins maîtres du royaume d'Hélios ne pouvaient demeurer impassibles. Quatre vinrent aux hommes se mêler, quatre vinrent sur le sentier de la guerre tandis qu'indifférent au tumulte il allait à la recherche du traître, à la recherche de la bête. Mais lorsque sur ses terres la bataille fit rage il ne put en demeurer ignorant. Les brasiers tempétueux firent ses sangs ardents. Il ne put toujours s'en tenir éloigné.


24/10/2017

Il est dans la mort bien des mystères. Nul ne connaît tous les secrets du passage vers les terres funèbres, pas même la Belle Dame en personne. Tous y voient la perte, qui d'un être cher, qui d'une Némésis, qui d'un corps longtemps chéri pour les premiers concernés. Le bourreau longtemps y vit plus que cela. Il vit plus loin que la renaissance à la seconde vie ou que le long repos après icelle. Il vit autre chose, il y vit la découverte. Mais pour l'atteindre il lui fallait emprunter une autre voie.


25/10/2017

Il est dans les recoins sombres et oubliés des hommes des choses qui grandissent et croissent, des êtres que le bourreau n'oublie pas, des êtres qu'il sait redevables. Le temps est venu pour eux d'accomplir leurs devoirs. Les tisseuses et les rats devront quitter leurs antres. Le temps est venu, il l'a ordonné.


30/10/2017

L'heure du départ est venue. Une destinée ne peut s'accomplir sans voyage, un voyage sans but, un but sans volonté. Celle du bourreau est grande, plus grande et plus forte même que celle de bien des dieux. Alors il part en direction de l'austral, alors il s'en retourne aux sables gris.


02/11/2017

Il n'est de voyage en mer sans navire, point de route sans maître cartographe ni hardi capitaine. Mais le bourreau sur les ondes voguant prendra t'il pavillon pourpre? Seul le destin le pourra dire et révéler.


07/11/2017

Il n'est de plus grand danger que celui de se sentir en sûreté et d'oublier, ne fût-ce qu'un temps ses ennemis. Le bourreau est sage et féroce mais la mer, plus encore que les monts, est une dame furieuse et dangereuse. S'il trouve vaisseau alors sa quête sans heurt se poursuivra mais la tâche n'est point aisée. Car aux Trois Pics il n'est de hordes qui se presse. Dans l'ombre et le sang, dans le feu et les ténèbres il lui faudra prendre vaisseau.


14/11/2017

Il est dans le cœur des sages bien des périls plus abominables que la mort, des dangers plus grands que toutes les guerres. En sûreté derrière les murailles de leur citadelle ils veillent sa venue. Ils sont allés jusque sur les terres de mort quérir les savoirs, ont entendu les mots de la Belle Dame et ses avertissements. Ils ne manquent ni de hardiesse ni de bravoure mais la peur coule en leurs veines. Elle est tout à la foi salvatrice et assassine. De quel côté iront-ils? Seul l'avenir le pourra dire.


29/11/2017

Depuis des octes il voyage, à la rencontre des Érudits, depuis longtemps il est en quête d'Igoma, la citadelle aux cent mille parchemins. De la Grande Île il s'en vient, furieux et conquérant, puissant de rages et de sortilèges. L'azur est pour l'instant son refuge, le gardera-t-il sain et sauf? Nul ne le peut dire mais il sait que parmi eux le premier pas sera franchi, un premier pas vers la Mort ou la victoire. Sur l'épée il resserre sa main, en esprit garde sa volonté affûtée. Le loup ouvre grand sa gueule, il y plongera avec célérité. 


20/12/2017

Vers les toits de Corbeval il vole, preste menace pour tous les défenseurs de l'Ordre et de l'Harmonie. Vers les pavillons pourpres il vole, l'ami au beau plumage, messager étrange qui d'instinct se lia au bourreau alchimiste. Le temps d'accomplir la quête est venu, le temps d'engendrer le Chaos s'approche. Il ressent dans son être et dans son âme toute l'urgence et l'ardeur des flammes de ceux qui savent leur destin sur le point de s'accomplir.


04/01/2018

Corbeval étend devant lui ses rues et ses demeures, ses quartiers mal famés et ses hautes demeures bourgeoises. L'ombre de la mort plane en cette cité bâtie par les fils des plaines, les zengos chevaucheurs. Il y pénètre conquérant mais le bourreau alchimiste en ces rues n'est pas seul. Il vient y accomplir sa destinée, d'autres sont à l'œuvre, initiant leur quête, ennemis en desseins. Seul le destin pourra, ou non, croiser les fils de leurs avenirs. 


06/01/2018

Contre les desseins du bourreau se lèvent des vents de révolte. Contre l'ardeur de ses sangs et le feu qui couve en son cœur des glaces s'en viennent. Lui, le semeur de mort, l'alchimiste, devra lutter contre des forces qui le dépasse. Il devra vaincre s'il veut voir ses desseins se réaliser. Il l'ignore encore mais dans ce combat il ne sera pas seul.


15/01/2018

Il est des rages violentes, des rages indicibles dont la source jamais ne saurait se tarir. Et lorsque du cœur les élans se font violents il n'est de plus grand péril. Corbeval bientôt l'apprendra dans la douleur et le sang. Il s'avance, trahi, enragé, le cœur en cendres mais l'esprit plus déterminé que jamais. Il sait le Chaos et ses beautés infinies. Ils y sont aveugles il leur fera recouvrer cette vue qui tant leur manque. Et tandis qu'il marche les rets se referment mais proie et chasseur sont-ils vraiment ceux que l'on croit ?


30/01/2018

Il s'en va vers la tanière du soleil, vers le levant, chevauchant, cavalier terrible, abhorré et craint. Derrière lui les ailes immortelles, derrière lui les flammes et les griffes, les crocs et la mort. Elle lui fit entrevoir ses terres mais une fois encore il survécut. Mais à quel prix. D'autres périls l'attendent encore, d'autres morts le menacent mais en son coeur rien ne pourra l'empêcher de mener à bien son grand œuvre. Il engendrera le Chaos, cela il le sait, il a cette certitude chevillée au cœur et au corps, il gravera le nom du chaos dans l'éternité. Son vol est preste, sa lame roide mais son bras tremble devant leur menace. La peur laisse sur son échine un frisson glacé, dans son esprit des visions de cauchemar. 


30/01/2018

L'aile immortelle la plus preste la voici, traqueuse infatigable, créature ardente qui le veut voir en cendres et réduire en cendres ses cendres. Elle le hait autant qu'elle abhorre la monture. Et de son souffle ardent elle le chasse, le chassera toujours. Elle a gravé dans sa mémoire son visage et son nom.


17/02/2018

Ici se terminent les rapports des espions lancés à la poursuite du bourreau. Pour en savoir plus il vous faudra acquérir le grimoire bientôt disponible.