L'univers des Terres d'Ilhyya est un univers nouveau et inédit. C’est un univers de médiéval fantasy dans la tradition des grands univers de la fantasy moderne. Bien qu’il n’y ait pas de corrélation précise avec une époque réelle on peut situer l’environnement temporel vers le haut moyen âge avec quelques incursions d'éléments plus modernes sans jamais dévier de maintes années.

 

Les Terres d'Ilhyya forment un univers complexe de par sa richesse et ses aspects multiples. Il regroupe des caractéristiques de différents courants de la fantasy à savoir la High Fantasy, l’Heroic Fantasy mais également la Dark Fantasy, l’Animal Fantasy. On peut également citer mais dans une moindre mesure les Ghost Stories. Cependant, malgré ce brassage de courants de genre il est à prédominance Dark Fantasy par son côté souvent sombre. Tant du côté de l'Ordre que de celui du Chaos il existe chez tous les personnages de très nombreuses nuances qui empêchent de verser dans un manichéisme pur. En effet il n'est pas rare que des héros empruntent une voie que leur « morale » réprouverait où que condamneraient les gens de leurs ordres.

 

Du fait de son caractère inédit il m'est important de vous signaler que cet univers est réellement vaste. En effet on compte une dixaine de royaumes, plus d’une soixantaine de divinités réparties sur deux panthéons (un panthéon déchu, un autre encore encore en place), environ deux douzaines de peuples (ce qui inclut évidemment les divisions de ces peuples en grandes lignées), différents types de magie (élémentaire, runiques, naturelles, draconnique...) etc. Cependant, malgré son étendue, il demeure d'un accès aisé et d'une compréhension très abordable. Les Terres d'Ilhyya sont un univers exclusivement de fantasy et non de science fiction. Je l'ai conçu en étant influencé par différentes sources.

 

On retrouve en toute première source la Nature. Ceci se traduit par une présence accrue de cet élément ainsi que des liens très forts notamment au niveau des peuples et de certains esprits. Elle se retrouve également dans la magie elle même et tiens une place primordiale dans bien des aspects de la vie des royaumes tels que la construction des habitats, l'architecture, les croyances, les arts etc. Les animaux sont une autre de ces sources. Ils sont pour certains réels et pour d'autres purement imaginaires. Ils tiennent une place prépondérante dans chaque récit puisque tout être vivant est lié à une bête et inversement. Ce ne sont de simples familiers ainsi que l'on peut le concevoir dans d'autres univers. Ils sont des êtres à part entières ont leur propre langage, leur magie et certain formèrent des peuples au sens littéral du mot. Ils sont en les Terres d'Ilhyya plus anciens que les hommes, parfois plus anciens même que les dieux. Citons enfin, au sujet des sources principales, la mythologie dans son ensemble. Elle intervient dans les divinités et leurs relations aux hommes, dans les avatars et les protecteurs de certaines divinités, dans quelques noms parfois. Plusieurs panthéons se retrouvent en filigrane sans qu’aucun ne prenne un avantage décisif sur les autres. Même si l'on retrouve des aspects grecs et nordiques indéniables d'autres mythologies venues de bien des civilisations se mêlent et se fondent

 

Cet univers est inédit ce qui signifie que je l’ai créé tant dans sa cosmogénèse, tant dans sa globalité que dans ses moindres détails. Ont été créés les peuples, les dieux, les magies, le bestiaire, le grand herbier et tant d'autres choses. J'ai en outre réalisé les cartes les différents royaumes. Ce fut un travail de longue haleine que je poursuis encore aujourd'hui et que je poursuivrai très longtemps. Ce travail permit de rendre une richesse certaine et une originalité indéniable. Le caractère si particulier des Terres d'Ilhyya est que bien que conservant quelques "classiques" de la fantasy à savoir les dragons, les mages, les citadelles, les chevaliers… beaucoup des éléments dits références n’existent pas dans cet univers. Il n’y a, en les Terres d'Ilhyya, ni elfes, ni nains, ni hobbits, ni trolls, ni gobelins, ni orcs ni aucun de ces peuples connus et si souvent cités et revisités. Concernant les éléments "classiques" que l’on retrouve dans les Terres d'Ilhyya ils sont tous revisités à ma manière. Ainsi je développe mes propres espèces de dragons, mes différents types de magie… Les chevaliers ne sont ordinaires, les quêtes parfois inhabituelles, les buts quelques fois abscons mais tout reste cohérent, dans une logique accessible, tout trouve une explication au fil des récits.

 

Enfin, à travers la richesse des Terres d'Ilhyya, on trouve des éléments si particuliers qui n’existent pas ailleurs ou chez d’autres auteurs. Citons pour exemple la double vie qui recule et change à la fois le rôle et la définition de la Mort. Citons encore la capacité de polymorphie qui est liée non à un pouvoir mais simplement à la relation entre l'homme avec un grand "H" et les bêtes protectrices. Citons encore la conception du rapport à la Nature. Il y a en outre le calendrier spécifique qui montre un écoulement du temps différent, des citadelles bien extraordinaires dans le sens le plus littéral du terme...

 

 

Cette présentation n'est exhaustive. Elle n'a d'autre but que de vous présenter assez brièvement ce que sont les Terres d'Ilhyya. Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une bonne découverte au fil des pages de ce grimoire.